NewsLetter

PointsdeVue

AccueiL :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-3-238-88-35.compute-1.amazonaws.com

Points de vue



Faux et vrais combats pour l’éducation

Article - Roland Gérard - Agora Vox

Pourquoi les syndicats enseignants : Snu-ipp, Sgen-Cfdt, Unsa Éducation, FO et les associations : Ligue de l’Enseignement, l’OCCE et la FCPE, sortent-ils l’artillerie lourde contre les trois pauvres écoles hors-contrat du département des Hautes-Pyrénées, et contre l’instruction en famille ?
> En savoir +

Maires, aidez-nous à sortir les enfants pour leur bien-être et le nôtre

Tribune - Collectifs de professionnels de l'EE - Libération

Dispenser les cours dehors permettrait à la fois de limiter les risques de contagion, de lutter contre la sédentarité et contre les symptômes dépressifs infantiles. Un paradoxe frappe notre jeunesse : d’un côté, les enfants ne sont pas ou très peu victimes directes du Covid-19, de l’autre, ils sont très touchés par ses conséquences, mais en silence. «Un grand nombre est en grande souffrance psychologique et disent avoir envie de mourir», viennent d’alerter les sociétés savantes de pédiatrie. Pétition
> En savoir +

Le vibrant appel du naturaliste David Attenborough aux dirigeants du monde entiers

Vidéo - Brut

"Nous ne sommes plus des nations séparées. Nous sommes une seule espèce mondialisée dont les plus grandes menaces sont partagées." David Attenborough a livré un vibrant discours lors d'un sommet virtuel de dirigeants réunis au Conseil de sécurité de l'ONU. Selon lui, "nous pouvons encore agir de manière proportionnée et en temps utile" face au changement climatique. "Le changement nécessaire en soi semble immense, et il l'est bien sûr, mais nous disposons déjà d'un grand nombre des technologies nécessaires, au moins pour les changements initiaux, et peut-être, et c'est essentiel, nous avons également un niveau de soutien public et de demandes d'action que je n'ai jamais vus auparavant", a-t-il déclaré.
> En savoir +

Les bienfaits de la classe dehors

Émission "Camille passe au vert"- France Inter

L'idée n'est pas toute jeune. Elle est apparue dans les années 50 au Danemark, confronté à un baby boom, ne sachant littéralement plus où mettre les enfants avant que ça ne se développe dans toute l'Europe du Nord et même au Canada. Vous aurez compris au passage que ce n'est pas réservé aux climats les plus chauds, mais les enfants se fichent pas mal du temps qu'il fait, du moment qu'ils sont bien équipés, en témoigne Jeane Churlot qui emmène ses maternelles de moyenne et grande sections à l'extérieur de l'école de Tauché, dans les Deux-Sèvres, tous les jeudis matin depuis 7 ans.
> En savoir +

> Retour au sommaire
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]