Wiki-GAQ

NatIonal

AccueiL :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-34-239-151-124.compute-1.amazonaws.com
Vous êtes ici : Page Principale >Documents communs> Evaluation Ricochets - Nationale


Conclusions

Le programme dans son ensemble paraît donner entière satisfaction. Il est considéré comme une mine d’informations, de pistes de travail et parfaitement adapté à la pédagogie de projet. Pour de nombreux utilisateurs, l’ajout d’éléments complémentaires (fiches, outils d’expérimentation, …) ne semblent pas révéler un manque mais plutôt une inévitable adaptation au contexte, signe que la créativité se porte bien chez les utilisateurs ! Une mise à jour par de nouvelles fiches (législation, exemple d’expériences, …) pourrait être établie.
C’est par contre la mise en place de la pédagogie de projet qui pose plus de problèmes. En effet, trop souvent, Ricochet reste utilisé à la journée ou demi journée ce qui n’est pas son objectif premier. Doit-on se résigner à cette utilisation et travailler dans ce sens ? C’est d’ailleurs une partie des demandes : plus d’exemples de projets « raccourcis ». Doit-on plutôt consacrer les efforts à redonner à Ricochet son premier objectif ?
Le frein principal identifié reste le manque de temps d’intervention. Pourquoi ? Peu de temps consacré à ce type de projet, d’une part, ce qui pourrait en partie se résoudre par une sensibilisation près des enseignants lors de journées pédagogiques, mais aussi par des moyens financiers. La recherche de nouveaux partenaires reste peut être une piste à exploiter. Je soulignerai le manque de reconnaissance( de confiance?) institutionnelle (Educ Natle) quand à la mise en place de la PP: quand les partenaires qui ne sont pas des pédagos pour la plupart sentent que la maison mère ne défend pas cette méthode, ils n'ont que davantage de raisons pour ne "financer" que des interventions journées ou 1/2 journée au faible impact éducatif; il y a donc aussi un grand chantier à mettre en place auprès des IEN et IPR pour la reconnaissance de la PP.
Le problème de maîtrise de ce type de pédagogie est présent aussi. Pour contrer la méconnaissance de l’outil et de la pédagogie de projet par les partenaires, il faut travailler sur la communication externe. Les éducateurs eux-mêmes ne maîtrisent pas toujours tous les éléments, c’est alors sur leur formation que nous devons nous pencher.
La journée de formation Ricochet mériterait d’être élargie à plusieurs journées, comme cela se fait déjà dans plusieurs régions, ou d’être suivie d’autres journées après quelques temps d’utilisation. La communication externe et l’utilisation du pays de l’eau par le jeux de rôle sont des thèmes à travailler en priorité.
La mise en place et l’utilisation de Ricochet dépend souvent d’une personne précise, et les salariés changent parfois de poste, d’employeurs, de lieu géographique…Il faudrait donc veiller à ce que les nouveaux utilisateurs, ou remplaçants, bénéficient aussi de cette formation, et réussir à créer et maintenir un lien avec les personnes travaillant avec Ricochet, ainsi que entre formateurs et acquéreurs.

En général, et sur les 3 synthèses, on ne remarque que trop peu de partenariats. Des pistes seraient à développer pour faire connaître ceux existant, et de quelle manière les mettre en place. Le GAQ info pourrait avoir son rôle à jouer dans ce domaine.
Le manque de partenariat existant peut provenir aussi de d’une non motivation commune : la recherche de cohérence sur l’éthique des différentes formes de partenariat a été plusieurs fois abordée. Serait à mettre en place une réflexion sur ce thème, ou une communication sur les réflexions passées.

De nombreuses pistes ont été apportées sur l’amélioration ergonomique et pratique. Par exemple, plusieurs remarques sur le problème de poids et des paillettes eau montrent que des éléments peuvent être améliorés. Cela doit il se faire par les utilisateurs qui adaptent leur matériel ou par la création une malle Ricochet nouvelle version ? Peut-on concevoir des éléments à adapter à la malle actuelle ?
A travers les questionnaires, il apparaît que nombreux sont les utilisateurs qui maîtrisent parfaitement l’outil, et l’ont adapté à leur besoin par un « bricolage maison ». GAQ info peut transmettre ces informations.
Une « mutualisation » de ces connaissances et expériences pourrait avoir lieu à travers la création d’un livret « Ricochet pratique » avec les petites astuces de chacun sur l’utilisation au quotidien de cette malle (où acheter des éléments, comment éviter de perdre les paillettes d’eau, comment ranger les plaques relief, comment ajouter un circuit d’eau domestique, …)
L’idée d’un CD room, avec un logiciel de construction de paysage a été abordée par l’un des utilisateur. Plus particulièrement adapté aux collèges ou lycées, cet outil permettrait un travail approfondi sur plusieurs thèmes.

pour télécharger l'intégralité de l'étude :
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]
Link($this->tag, "plugin", "Extensions"); $plugin_output_new=preg_replace ('/-- Fonctionne avec/',$wikini_page_url.' :: -- Fonctionne avec', $plugin_output_new); ?> config["menu_page"]; if (isset($menu_page) and ($menu_page!="")) { $plugin_output_new=preg_replace ('/<\/body>/','
', $plugin_output_new); } ?>