Wiki-GAQ

CrENdu2

AccueiL :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-34-204-169-230.compute-1.amazonaws.com

Réunion téléphonique DCE eau 29/09/2005



Présents :
Sylvie Altounian : Graine PACA
Marie Hélène Coll : Graine LR.
Jean Pierre Vigouroux : Ecologistes de l’Euzière
Bertrand Dumas : Apieu
Clotilde Jamet : En savoir plus
Catherine Lamare : Graine Rhône Alpes
Sophie Vialatte : Gée Aude
Isabelle Roux : REE 05
Nicolas Guignard : REE 05
Naël Durix : REEL 48
Hélène Gautier : Graine Midi Pyrénées
Stéphane Nahmias : REN
Isabelle Lépeule : REN

Excusés :
Christophe Andreux
Cécile Agrapart


Ordre du jour


1.Tour de table sur l'avancement des projets et perspectives en régions

2. Programme de travail pour les 6 mois à venir
  • proposition dans le cadre de la subvention du MEDD
  • articulation avec le programme du CNARE eau
  • articulation avec les échelles régionales ou interrégionales

3. Discussion autour de l’évaluation

4. Constitution du groupe de travail opérationnel

5. point d'info : les enjeux pour RMC, perspectives pour la prochaine consultation


1.Tour de table sur l'avancement des projets et perspectives en régions


Sylvie pour le Graine PACA
Pas de projet du Graine dans le cadre de la consultation
Nous informera plus loin des perspectives à l’échelle des réseaux du quart sud-est (IR-sud est)

Marie-Hélène pour le Graine LR
Fiches d’évaluation sur wikini
Analyse des modalités les plus performantes sur la forme et le fond
Rencontres régionales 2006 sur le thème de la sensibilisation grand public. Dans les PO, en Cerdagne.
Exploitation de l’expérience DCE lors de ces rencontres régionales.
Propose de travailler sur ces rencontres en synergie avec les réseaux du quart sud est.

Clotilde pour En Savoir Plus (Amiens)
Ont mis en place 2 types d’opérations :
- espaces d’information sur l’eau (EIE)
- manifestations Rendez-vous avec l’eau
Bilan provisoire : 35 espaces autonomes de consultation et 2 manifestations.

Constat : pas bcp de réponses dans les urnes
Evaluation sur les manifestations en termes de nb de public, nb de questionnaires
A mis en ligne sur wikini les fiches d’évaluation utilisées.

Sophie pour Géaude
Plus là pour prendre des infos

Isabelle pour le REE 05
Coordination d’acteurs locaux
Formation des professionnels locaux avec l’agence fin avril
Travail avec les médias en cours

On voit bien ce qui marche ou pas.
Ce qui a bien marché :
- Ont eu bcp de relais : au delà des espérances. Le côté réseau a bien fonctionné
- Bcp de dépôts dans lieux publics
- Liste de discussion des partenaires locaux de la DCE (une vingtaine) : a très bien marché
- Coordination de stands collectifs avec expos et animations : bons résultats, différentes formes de stands étudiées.

Perspectives :
Groupe de travail pour 2007
Travaillent sur l’évaluation (ex : à tel endroit ça marche bien, à d’autres non)
Bilan régional des relais locaux avec l’agence le 29/08, intéressant.

Cathy pour Graine Rhône Alpes
L’agence est contente du taux de retour : 16 %
La plupart des retours ont eu lieu en juin, sur animations et sorties.
Ca a bien marché sur les plages. Là, les partenaires ont fait surtout du quantitatif.
Par contre, en juillet et août, très peu de retours (sur animations, sorties, projections)
Si ça a marché un peu quand même en août, c’est parce qu’ils avaient un partenaire qui pratiquait de l’hébergement : ont mis le questionnaire dans les chambres.
La où on récupère le + de questionnaires, c’est quand y a un face à face
Globalement, les citoyens sont peu impliqués.
L’agence ne demande pas que du quantitatif, demande aussi du qualitatif. Ne pas culpabiliser sur le nombre de questionnaires remplis.

Perspectives :
Les agences envisagent un bilan à l’échelle du Comite de Bassin.
L’agence compte bien préparer 2007.
Mais il va bien falloir caler la présence d’éducateurs à l’environnement
Cathy a parlé d’Ecole et Nature. Ils ont répondu : et pourquoi pas les cpie, les associations de protection de la nature… ?

Naël pour le REEL
Le département de la Lozère est sur 3 bassins. Mais travaille seulement avec l’agence de l’eau Adour Garonne.
Ont centré toutes leurs actions sur septembre octobre pour toucher le public adulte local.
Ont sélectionné 12 communes où ils vont ancrer des Espaces de l’eau / rendez-vous avec l’eau
Mise en valeur les docs de l’agence de l’eau, animations grand public, présence en termes de stand
1 réunion publique d’info et débat sur chaque commune
2 conférences sur le territoire de la Lozère
Prévoient en gros 40 RDV, 10 animateurs travaillent là-dessus.
Profitent du financement pour faire des formations localement à des publics ciblés : pêcheurs, étudiants,

Constat :
Mitigé au niveau des retours. C’est le qualitatif qui prime
N’ont aucune prise sur le quantitatif car l’agence a mis des enveloppes T
- En général ça marche bien paraît-il ? Ont aussi l’enveloppe T à Amiens
Ca marche bien quand les questionnaires sont encartés dans bulletins municipaux. En RMC pareil.
A été à une réunion de l’agence de l’eau mi sept. Désastreux. Sont curieux du retour. Attendent du qualitatif.
Intéressés pour s’associer à la rencontre régionale LR.


2. Programme de travail pour les 6 mois à venir


Proposition faite au MEDD

On a 5000 € du MEDD pour démarrer.
Notre action va jusqu’à ce printemps, plus précisément jusqu’au colloque prévu par le MEDD pour faire un bilan à la fin de la consultation.

- Inventaire des actions en direction du grand public, mises en place par les adhérents du REN dans le cadre des appels à projets
- Repérage des actions pertinentes (ou de ce qui n’a pas bien marché et qu’il faut qu’on améliore) avec évaluation
- Analyse et formalisation des principes méthodologiques
- Restitution, perspectives (-soit lors du colloque organisé par le MEDD,-soit lors de RDV avec les agences de l'eau)

Action pilotée par Stéphane
On a retenu l’idée d’un groupe de travail (à constituer)
On a pensé missionner quelqu’un pour l’évaluation

Question :
La rénovation Ricochet ne fait plus partie de ce programme ?
  • Si, mais plus pour 2006. Ce travail d’analyse est un préalable.

Question :
Etat des lieux des actions ? sur toutes les actions DCE ou interne à Ecole et Nature ? Quelle est la cible ?
  • Dans la proposition faite au MEDD : on prend en considération les adhérents des réseaux au sens large.
Discussion : on a pas bcp d’argent, pas bcp de temps : inutile d’être trop ambitieux et de vouloir faire un état des lieux de toutes les actions DCE. En plus, les autres réseaux (FBE, UNCPIE…) feront sans doute eux-mêmes un travail d’évaluation.

Question :
Peut-on avoir un inventaire de tous les acteurs de la DCE et voir en même temps quelle part représentent les adhérents au REN ?
2 possibilités :
Chacun peut faire la recherche auprès de son agence
ou bien le REN demande à l’agence nationale.
Isa va voir l’agence nationale. Posera la question et en même temps va voir quelle aide on peut avoir en +.

Articulation avec le programme de travail du CNARE-eau

CNAR = Centre National d'Appui et de Ressources
Les CNAR ont été créés pour apporter un appui au réseau des DLA.

Le CNAR environnement est animé par un collectif national de 7 réseaux :
FNE, UNCPIE, REN, Rivages de France, TEE, RNF, CLER
Pilotage : UNCPIE
Objectif : améliorer la lisibilité et la professionnalisation du secteur de l’environnement pour consolider ses activités.

Une branche spécifique est en train de se créer sur la thématique de l’eau : le CNARE-eau
Pilotage : FNE
Cyrille Renard (FNE) a fait une proposition au collectif sur le volet sensibilisation, formation, information. Il va présenter le dossier à l’agence de l’eau début décembre pour financement.

Isa peut faire passer la proposition du CNAREeau pour les personnes intéressées. En attendant,voici la trame du questionnaire proposé.

1ère étape : méthodos et stratégies utilisées
Nature des structures
Nature des compétences mises en jeu
Moyens financiers sollicités
Evaluation

2ème étape : typologie et analyse
Public
Objectifs
Structure porteuse
Stratégie méthodologie
Plan de financement

3ème étape : perspectives
Argumentaire sur la plus value environnementale des activités liées à la gestion de l’eau , sous angle de l’emploi

Commentaires :
Ce travail n’est pas le même que celui qu’on veut faire : le CNAR s’intéresse à l’emploi dans le secteur de la gestion de l’eau ; nous nous intéressons aux méthodologies et aux pédagogies utilisées dans nos actions de sensibilisation.
Ceci dit, si on fait un questionnaire dans le cadre de notre travail MEDD, une partie des questions seront les mêmes. Attention à ne pas solliciter les structures plusieurs fois.


Articulation avec le travail des réseaux

Tous les réseaux DCE se sont engagés dans une évaluation.

Isa R.:
Les partenaires des agences de l’eau vont avoir à faire une évaluation pour le compte des agences.
Il va y avoir des doublons avec du travail mené par les réseaux ou IR. Les données risquent de se croiser. A voir comment articuler les échelles au plus efficace.
Une usine à gaz est en train de se mettre en place autour de l’évaluation.
Tout le monde veut faire une évaluation. Ca va demander du temps et de l’énergie. Nous on a plus de temps pour ça. Normalement l’évaluation ça se prépare en amont.

Dans certaines régions, l’agence propose une grille d’évaluation. Ailleurs, il va falloir la créer.
Echéances : Quelles sont les échéances d’évaluation ? A la fin de l’opération

Que vont faire les réseaux par rapport à l’évaluation ?

En Rhône-Alpes :
Une grille d’évaluation est proposée par l’agence de l’eau Rhône Alpes. Est testée par le Graine Rhône-Alpes avant d’être éventuellement diffusée ailleurs.
L’Agence a embauché une stagiaire Nadine Bock (ortho ?) pour l’évaluation.
Le contact du Graine est le service communication de l’agence régionale
Ils ont élaboré une fiche d’évaluation pas mal. Comptait aussi sur le Graine pour amender la fiche : le graine a pu présenter ses objectifs en termes qualitatifs et quantitatifs.
Cathy va envoyer la grille, merci de faire les retours directement à Fred (et pas à l’agence de l’eau)
NB : Ce questionnaire ne rentre pas dans l’évaluation méthodologique qu’on veut faire. Ex : ne cherchent pas à savoir le type de public.

En Paca :
Le traitement du questionnaire sera externalisé (appel d’offre).
Possibilité éventuellement pour le graine de traiter la question ouverte.

Adour Garonne :
L’agence Adour Garonne a produit une fiche d’évaluation qu’ils demandent de remplir pour chaque animation.

xxxxx

Autres perspectives / projets en région

Projet en PACA :
Autre projet en parallèle (pendant 2 ans) pour faire ressortir les plus-value des méthodes sensibilisation grand public. Vont travailler avec un sociologue. Malheureusement, les échéances ne coïncident pas avec notre travail.

Projet du REEB :
Groupe de personnes animé par Dominique Cottereau.
Le 10 octobre, doivent faire le point sur les actions en cours en Bretagne, puis décider si :
- ils ne font rien ensemble
- ils se voient de temps en temps pour échanger sur l'avancement des projets
- ils construisent ensemble une recherche action.
- ils se greffent sur le groupe d'Ecole et Nature, si une dynamique nationale se met en place

Conclusion :
Isa propose au MEDD, à la prochaine réunion :
de faire le point sur qu’est-ce que l’état fait par rapport à ces projets d’évaluation pour voir là où doit/peut s’insérer.


3. Discussion autour de l’évaluation

Est-ce qu’on évalue uniquement les pratiques des structures adhérentes
ou aussi l’effet réseau ?

Sylvie
Aurait été intéressée d’évaluer la valeur ajoutée « réseau ».
Elément nouveau à mesurer. On mesure l’utilité sociale. Chantier original.
La coordination permet de démultiplier l’efficacité. La coordination menée par les réseaux est importante à évaluer.

Hélène
Analyse des méthodes efficaces pour sensibiliser le grand public
D’autres ont peut-être des billes là-dessus
Focalisons-nous sur les gens d’Ecole et Nature
Les réseaux d’EE ont des choses à faire avancer dans nos pratiques.
Intéressant de mutualiser les évaluations.

Bertrand
On a une échéance 2007. On a une petite expérience sur du grand public. On est pas encore très bons Besoin de s’outiller sur de la consultation grand public. On a un petit financement pour y réfléchir.
Revenir à des choses plus simples et moins touffues.
Ex : FNE a fait un super site sur les opérations sac plastique, ont mis en ligne tous leurs outils grand public.

Marie-Hélène
On n’a pas le monopole du fonctionnement en réseau.
Le Clape qui appartient à FNE sur le LR a été d’une efficacité redoutable sur la dimension réseau.
Le REN est-il est réseau ou des gens qui se préoccupent d’EE ? Plutôt des gens qui se préoccupent d’EE.
Montrer comment on peut améliorer les choses.

Conclusion : pas de fric, pas de temps, pas d’usine à gaz.

4. Organisation / groupe de travail
Quelle méthodologie on choisit ?
Quelques options discutées :
- on fait un travail exhaustif ou bien on repère quelques actions à analyser ?
- on fait un questionnaire ou pas ?
- on missionne ou pas ?

- attention à la sursollicitation des réseaux (avec le questionnaire)
- Utiliser le colloque : en quoi il pourrait permettre d’avancer aussi ?
Réponse d’Isa. Le colloque arrive en fin de consultation pour faire un bilan
Isa a proposé au MEDD qu’on participe de façon active dans le colloque quitte à animer des ateliers sur les méthodes. Ouvert à qui ? on ne sait pas.

Jean Pierre
Partir de l’analyse faite en région.
Rejoint Bertrand et Marie Hélène sur des aspects pragmatiques : évaluation de choses pratiques et concrètes.
Qu’est-ce qui a marché, qu’est-ce qui a été innovant ?
Et surtout sur les types d’animation qui ont été proposées
On a besoin d’avoir des retours similaires sur d’autres réseaux

Cathy
Ce qui marche bien ou pas dépend du contexte de mise en œuvre : parfois une super activité va faire un flop parce que la communication autour a été mal faite.
Le travail d’évaluation va être lourd car faudra pouvoir expliquer pourquoi ça a marché ou pas.
L’évaluation de la seule pratique pédagogique ne sera pas suffisante car la pédagogie ne sera pas le seul facteur de réussite. Il faudra rentrer dans l’analyse de la méthode.
Donc ça va être un travail énorme.

Bertrand
Le groupe de travail va choisir certaines actions. On ne va pas tout évaluer.

Isa L.
Proposition :
on oublie le questionnaire, au profit de la relation orale.
Ides : une ou deux réunions par bassin ? Quelqu’un missionné qui va sur le terrain pour interroger ? Grosse réunion nationale ?...

Sylvie
Proposition :
Récolter l'ensemble des projets ( fiche synthétique) sur tout le territoire national.
Faire une selection parmi les projets en fonction d'une certaine diversité ( en terme de méthodes, outils, contexte...)
Faire l'évaluation sur 10 projets seulement

Marie-Hélène
Les réunions ne servent à rien.
Proposition :
Chaque partenaire relais va faire un bilan.
L’envoie à Stéphane, qui pointe les expériences pertinentes, qui vont être passées à la loupe.
Si besoin de précisions, Stéphane rappelle le partenaire relais.
Ecriture globale.
Ceux qui veulent réagir réagissent.

Bertrand
Ne pas missionner quelqu’un d’extérieur car pas de budget, ni de temps. Ne voit personne de toute façon (à part peut-être Isa R, mais elle refuse : Pas le temps !!!)

Jean Pierre
Souci d’être opérationnel.
Ne pas vouloir une scientificité qui serait illusoire.
C’est un change de pratiques et de témoignages.
Pas nécessaire de prendre une personne extérieure.

Isa R.
N’a pas de disponibilité sur ce travail.
Proposition :
On a un mois pour se mettre d’accord sur quoi on questionne les acteurs.
La définition se fait au sein du groupe.
Stéphane fait des propositions par rapport aux bilans déjà faits.
(Certains n’ont pas commencé le bilan)
En novembre décembre on aura 4 ou 5 bilans , on rajoute ceux du Reeb, de l’Alsace…

Isa L.
fonctions du groupe de travail :
- un niveau d’échanges
- un niveau d’accompagnement et de suivi du boulot de Stéphane

C’est un peu prématuré d’organiser le groupe de travail. A nous (REN) de préciser les fonctions du groupe + calendrier de travail, le temps de travail que ça représente, et on vous envoie la proposition par mail.

5. Enjeux pour RMC, perspectives pour la prochaine consultation
Point d’information par Sylvie

Sylvie a rencontré la correspondante à l’agence : Laurence Errecade
Les SDAGEs vont être validés en juin. Vont être le support de la consultation 2007
Proposition de l’agence : il faut que les assos soit présentes car seront relais
Après consultation, souhaitent créer un document qui sera transmis à tous les acteurs
Or généralement leurs docs sont illisibles ; c’est là que les assos peuvent être acteurs : dans l’accompagnement et la formation des lecteurs de ce doc. Travail de vulgarisation.

Proposition de l’agence :
- vérifier et/ou favoriser la participation des associations dans la construction du document
- faire une proposition autour de la vulgarisation de cet outil : le rendre accessible et diffusable à ses destinataires : grand public, associations, entreprises, collectivités, architectes….
- Envisager par la suite de la sensibilisation, information, formation, éducation autour de cet outil
- Adapter Ricochets en conséquence
Echéances :
Finalisation du pré-projet de sdage en juin
Financièrement : il va falloir faire des choix, renvoyer vers les acteurs locaux l’idée que chacun doit faire un effort.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]
Link($this->tag, "plugin", "Extensions"); $plugin_output_new=preg_replace ('/-- Fonctionne avec/',$wikini_page_url.' :: -- Fonctionne avec', $plugin_output_new); ?> config["menu_page"]; if (isset($menu_page) and ($menu_page!="")) { $plugin_output_new=preg_replace ('/<\/body>/','
', $plugin_output_new); } ?>