Wiki-GAQ

ATelires

AccueiL :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-34-204-169-230.compute-1.amazonaws.com

POURQUOI DES ATELIERS DE ROULETABOULE SUR LA CONSOMMATION ?




Consommer fait partie de notre vie quotidienne et permet, entre autres, de subvenir à nos besoins vitaux. Cependant, l’acte de consommer a beaucoup évolué avec notre société communément qualifiée de « société de consommation », expression désignant « une société d’un pays industriel avancé qui crée sans cesse des besoins artificiels. » (Petit Larousse)

Notre société s’est dotée progressivement de moyens de production toujours plus performants, qui ne sont pas sans incidence sur l’environnement et l’avenir de l’humanité et entraînent entre autre :
- un accroissement des écarts Nord-Sud,
- un épuisement des ressources naturelles,
- une augmentation de la quantité de déchets liés à la production, mais aussi à la
consommation.

Face à cette problématique, il apparaît clairement que le citoyen ne doit pas se cantonner à trier ses déchets. Cette attitude est certes nécessaire, mais non suffisante et l’engagement doit se manifester bien en amont de la poubelle ou de la pollution en adoptant une façon de consommer qui soit plus respectueuse de l’environnement.


L’Education à l’Environnement donne à chacun les éléments nécessaires pour décrypter les informations, comprendre les enjeux sociaux, environnementaux et économiques et avoir les clefs pour faire des choix en connaissance de cause.

D’un point de vue pédagogique, le thème de la consommation présente donc un grand intérêt et permet :
- d’aborder le thème de l’environnement sous un angle concret et quotidien,
- de mettre en évidence les rôles et responsabilités de chacun,
- de comprendre les enjeux et les moyens d’un développement durable,
- d’amener chacun à avoir un regard objectif face aux sollicitations de la société
de consommation,
- de pouvoir agir au quotidien.

Le thème de la consommation constitue ainsi une clé d’entrée très pertinente pour aborder un ensemble de thèmes étroitement liés.


schema :

économie environnement énergie

publicité approche sociale

information alimentation santé


LES ATELIERS DE LA CONSOMMATION : UNE METHODE POUR FORMER DES CONSOMMATEURS RESPONSABLES



Les actions éducatives sur le thème de la consommation doivent permettre de devenir un consommateur éclairé, informé, conscient des conséquences de ses choix. Elles visent, en ce sens, à agir sur les gestes quotidiens de chacun.

Les activités proposées dans les ateliers de la consommation doivent donc permettre aux jeunes :
- de comprendre les mécanismes de séduction auxquels ils sont soumis, de développer leur sens critique, et de les aider à mesurer leurs responsabilités de consommateur,
- de mener une réflexion et de débattre sur les liens entre l’acte de consommer, les valeurs que véhiculent les modèles de consommation de notre société, le développement de l’individu et à son épanouissement.


LES OBJECTIFS DES ATELIERS DE LA CONSOMMATION

Objectifs de connaissances
- Comprendre la relation entre consommation et production de déchets.
- Prendre conscience de l'implication individuelle dans la production des déchets.
- Connaître la provenance et le mode de production des produits que l'on consomme.
- Connaître les lieux ressources pour s'informer.
- Appréhender les notions d'éco-bilan et de développement durable.

Objectifs de compétences
- Identifier, dans les produits consommés, ceux qui génèrent le plus de déchets.
- Analyser nos systèmes de production et de consommation.
- Analyser les informations figurant sur les emballages des produits.
- Savoir décrypter un message publicitaire.
- Savoir lire une étiquette.
- Exprimer son avis ou formuler un questionnement.

Objectifs de comportements
- Réduire ses déchets à la source.
- Rechercher des informations et les confronter.
- Mettre en adéquation ses valeurs et ses actes dans la mesure du possible.
- Mesurer ses responsabilités de consommateur.
- Etre attentif au pouvoir exercé lors des achats.


LES « OUTILS » DES ATELIERS DE LA CONSOMMATION
La démarche proposée dans les ateliers de la consommation est basée avant tout sur l'expression des représentations, le questionnement et le débat d'idées.

Des outils concrets sont mis à la disposition de l’éducateur :
- un guide d’animation avec deux fiches « ateliers », douze fiches activités, une grille d’écoute et cinq fiches « débats philos »,
- un jeu de 40 photos pour l’atelier « des images qui parlent ».
- un ensemble de supports pour l’atelier « sachons choisir nos achats » :
catalogue de commande, pulbicité GoPrix?, Journal ConsoInfo?,

DES OUTILS TESTES PAR LES EDUCATEURS

Le principe de conception des programmes pédagogiques en réseau permet de tester les outils par de nombreux acteurs éducatifs.
Pour les ateliers de la consommation, plusieurs phases de test ont été organisées :
- auprès des formateurs nationaux (24 personnes de 16 régions) : 30 mars 2004
- auprès des enfants dans le cadre scolaire et extra scolaire (10 groupes, entre avril et septembre 2004)
- auprès des éducateurs (enseignants et formateurs) entre septembre et octobre 2004

Pertinence et intérêt des ateliers de la consommation

(remarques des éducateurs, suite aux tests)

La démarche est claire et ludique

L’âge des participants est correctement identifié, les programmes scolaires montrent l’intérêt que l’on doit porter à la responsabilisation de chacun : « L'éducation à l'environnement est transdisciplinaire. En liaison avec l'éducation civique, elle développe une prise de conscience de la complexité de l'environnement et de l'action exercée par les hommes ». Arrêté fixant les programmes d'enseignement de l'école primaire A. du 25-1-2002. JO du 10-2-2002.

L’approche par la simulation permet le recul suffisant pour analyser ses propositions.

Le choix du matériel scolaire permet d’être proche d’une réalité quotidienne des enfants.

Les informations contenues dans le catalogue sont les plus objectives possible. Cette objectivité est complétée par deux documents un peu plus orientés : une publicité, un journal d’information.

La mise en débat permet d’éviter les solutions toutes faites et manipulatrices ; le débat est possible même avec des jeunes peu habitués à ce genre d’exercice ; il permet à tous, même les plus réservés, de s’exprimer.
C’est aussi un excellent outil pour apprendre à argumenter ce qui est une compétence transversale du programme scolaire du cycle 3.

Pour tous les jeunes – qu’ils soient « branchés », consommateurs « passifs » ou plus « écolos » - cet atelier a permis d’amener une réflexion sur l’acte d’achat. La plupart avaient en effet une attitude passive et ont pris conscience qu’un acte d’achat n’est pas neutre et implique des choix quels qu’ils soient.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]
Link($this->tag, "plugin", "Extensions"); $plugin_output_new=preg_replace ('/-- Fonctionne avec/',$wikini_page_url.' :: -- Fonctionne avec', $plugin_output_new); ?> config["menu_page"]; if (isset($menu_page) and ($menu_page!="")) { $plugin_output_new=preg_replace ('/<\/body>/','
', $plugin_output_new); } ?>